Le blog de Joelle Fiss

  • Lettre à mes lecteurs de la Tribune: sur la religion, la laïcité, la liberté d'expression & de conscience... et tout ce qui fait un cocktail explosif!

    Chers lecteurs de mon blog à la TdG,

    Bienvenus dans mon univers contradictoire.

    Décidemment il n’y a rien qui fait plus bouillonner le sang chez tout citoyen engagé que la religion. Elle s’immisce partout dans des grandes questions d’actualité.

    Dans mon dernier blog qui se réfère à une décision judiciaire sur la loi de la laïcité adoptée en février 2019 (vous pouvez lire le blog ici), j’ai reçu des commentaires où l’on me traite, pour ne pas caricaturer (!), de naïve pleine d’angélisme face à l’Islam. En gros, je serai un peu crédule, voire ignare, face aux grandes questions qui nous préoccupent tous.

    Lire la suite

  • Laïcité : Ne jouons pas la carte populiste qui érige la justice contre le peuple !

    Pas de panique, chers lecteurs. Genève reste laïque. La loi sur la laïcité a toujours une place importante dans notre Canton depuis que 55,1% du peuple l’a acceptée en février 2019.

    Cette semaine, la justice genevoise a annulé partiellement une disposition de loi sur la laïcité, en levant l’interdiction de signes religieux au Grand Conseil et dans les conseils municipaux*.

    L’interdiction se maintient en revanche pour les membres de l’exécutif, les magistrats du pouvoir judiciaire et tous les fonctionnaires qui sont en contact avec le public. Le « visage » de l’Etat restera bien neutre. Et c’est très bien ainsi.

    Lire la suite

  • MERCI

    « Je jure ou je promets solennellement :  de prendre pour seuls guides dans l’exercice de mes fonctions les intérêts de la République selon les lumières de ma conscience, de rester strictement attaché aux prescriptions de la constitution et de ne jamais perdre de vue que mes attributions ne sont qu’une délégation de la suprême autorité du peuple; d’observer tous les devoirs qu’impose notre union à la Confédération suisse et de maintenir l’honneur, l’indépendance et la prospérité de la patrie; de garder le secret sur toutes les informations que la loi ne me permet pas de divulguer. »

    Lire la suite