Laïcité : Ne jouons pas la carte populiste qui érige la justice contre le peuple !

Pas de panique, chers lecteurs. Genève reste laïque. La loi sur la laïcité a toujours une place importante dans notre Canton depuis que 55,1% du peuple l’a acceptée en février 2019.

Cette semaine, la justice genevoise a annulé partiellement une disposition de loi sur la laïcité, en levant l’interdiction de signes religieux au Grand Conseil et dans les conseils municipaux*.

L’interdiction se maintient en revanche pour les membres de l’exécutif, les magistrats du pouvoir judiciaire et tous les fonctionnaires qui sont en contact avec le public. Le « visage » de l’Etat restera bien neutre. Et c’est très bien ainsi.

Certains, mécontents de la décision de lever l’interdiction des signes religieux au Parlement, s’apprêtent à critiquer la décision du pouvoir judiciaire avec grande force.

Or, durant la campagne en faveur du OUI à la laïcité (à laquelle j’ai personnellement participé pour défendre la laïcité haut et fort), l’on savait déjà que ces ajustements judiciaires seraient possibles. Et l’on ne le cachait pas à la population.  Aujourd’hui, la «surprise» de certains face à la décision judiciaire est pour le moins étonnant.

C’est un détail. Ce qui est bien plus dangereux, c’est d’attaquer notre justice.

La Chambre constitutionnelle de la Cour de Justice a été saisie d’un recours et la Cour a tranché. Notre démocratie n’est donc nullement bafouée et il serait erroné d’opposer la justice à la démocratie et à la volonté populaire.

Dans un état de droit, les institutions sont imbriquées pour fonctionner ensemble. Dans une démocratie, aucun citoyen ne devrait se placer au-dessus de la loi et du droit édicté.

Protégeons-nous des tendances populistes actuelles dans le monde, où de nombreux gouvernements remettent en cause l’indépendance de la justice pour gagner des points politiques.

Ne jouons pas la carte populiste qui érige la justice contre le peuple !

*https://www.letemps.ch/suisse/signes-religieux-retour-parlements-genevois

 

Commentaires

  • Avec cette décision on a pas fini de voir des accoutrements débiles ! Les déguisements sont autorisés uniquement à l'Escalade !

  • Vous avez raison, mieux vaut jouer la carte du communautarisme dans l'espoir de gagner des voix! Nos enfants vous remercieront.

  • Au PLR on joue le même jeu que la gauche, à savoir le racolage des voix. Il est vrai qu'à Genève, ce n'est pas interdit. La preuve? Les Pâquis!

    Je repose la question à Madame Fiss car mon précédent commentaire s'est perdu dans les limbes de la toile. Qu'entend-elle lorsqu'elle écrit populiste? Fait-elle allusion à un parti en particulier? Si oui, lequel?

    Est-ce que la chambre ou la cour constitutionnelle n'est finalement pas une institution qui est un gouvernement bis, à savoir la république des juges, celle qui permet de bafouer toute décision populaire ou parlementaire? Cela prouve ce qu'affirme Jean-Louis Harouel dans son livre "Les droits de l'homme contre le peuple". Il ne serait pas surprenant, qu'une fois encore, ces juges de la chambre constitutionnelle se sont servis des droits de l'homme pour montrer leur mépris des lépreux.

    Si j'en crois un bloggueur de la TdG, "il est vrai que cet aréopage [des juges de la chambre constitutionnelle] n’est pas composé de constitutionnalistes réputés mais de simples juges ordinaires qui ne peuvent, dès lors, que rendre des jugements ordinaires, pour ne pas utiliser le synonyme de médiocre."

    Il y a longtemps que nos démocraties ne sont plus le gouvernement de la majorité mais la dictature des minorités.

  • Madame,

    Je pense que vous faites fausse route sur la totalité de vos propos. Vous trouvez que le score de 55,1% est un score qui a une place importante ? Laissez-moi rire !

    Les genevois en ont marre de voter pour qu'ensuite la justice genevoise fasse ses petites retouches de "chirurgie esthétique" pour mettre à son goût ce qui ne lui convient pas.... poussé par le parti des verts, dans ce cas-ci !

    Comme c'est confortable ! Comment voulez-vous que l'on se sente en tant que citoyen qui se donne de la peine de voter ?

    Je vais venir vous vendre une table et dans la clause du contrat, que vous ne lirez pas, il sera inscrit que j'ai droit après la livraison de repartir avec un pied de table !
    Oh, mais pas de panique, Madame, vous avez toujours droit à votre table... Ne vous sentiriez-vous pas lésée ?

    Les mots "arnaque", "malhonnête", vous viendraient à l'esprit ! Et bien, c'est ce que l'on pense de la démarche du parti des Verts !

    Et après, svp, ne venez pas museler le peuple en disant :

    1) " que notre démocratie n'est donc nullement bafouée" => cela signifie : ne venez pas vous plaindre, et

    2) " Ne jouons pas la carte populiste qui érige la justice contre le peuple !" => cela ressemble étrangement à : ne soyez pas xénophobe, etc...

    A-t-on le droit de contester sans que vous brandissiez le mot "populiste", car pour la majorité des personnes ce mot est péjoratif, malheureusement !

    Le "populisme" Madame, n'est rien d'autre que le CRI du PEUPLE ! Alors, êtes-vous à l'écoute du peuple ou des phrases toutes faites ?

    Bonne lecture - De la part de PIERRE
    qui aimerait que les politiques respectent le vote du peuple "sans chirurgie esthétique" !

  • Qu'on se mobilise pour la contestation qui ira en votation!

  • "Notre démocratie n’est donc nullement bafouée et il serait erroné d’opposer la justice à la démocratie et à la volonté populaire."
    En Suisse le souverain c'est le peuple. Il vote motamment des lois constitutionnelles. Or une décision du peuple vient d'être censurée par des juges. C'est un abandon de la démocratie. Place à une république des juges, une "république" oligarchique où une minorité décide à la place du peuple. C'est aussi un retour à un système féodal.
    Il ne faut pas être surpris que le FM jnc applaudisse des deux mains à cette censure anti-laïque de la loi. Les FM sont une secte qui combat la laïcité pour cause de déisme.

  • Vous avez raison, soumettons nous! En vous lisant, Je pense vraiment à croire que Michel Houellebecq a raison. Allez; je fais le pari que cet été la prochaine revendication sera le burkini dans les piscines. Les juges diront que c'est acceptable et les questions d'hygiènes seront balayés. Et vous nous ferez un beau blog en nous disant de ne pas jouer la carte du populisme. Ce n'est plus de la soumission c'est de l'islamo-callabo.

  • Quelle déception!

    Une élue de plus qui veut faire croire au bon peuple que de détourner le résultat d'un vote populaire est démocratique et que tous ceux qui auraient l'audace de penser le contraire seraient de "très méchants populistes" opposés aux "très gentils progressistes".

    Votre stratégie est très bien décrite par M. Bock-Côté dans cet article où il explique que:

    "Le régime diversitaire montre ses virtualités totalitaires en transformant systématiquement ses adversaires en ennemis publics, affublés de toutes les étiquettes infamantes"

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/mathieu-bock-cote-comment-la-police-de-la-pensee-tente-de-faire-taire-ses-detracteurs-113174?actId=ebwp0YMB8s0EMZLY1WvTN3V1qzzpVLXuLyr5FYI13Oqfw7cFkfX3KnK0EYZEhhfz&actCampaignType=MAIL&actSource=1201

    Bref, le coup de la culpabilisation et du dénigrement! Que de mauvaise foi dans vos propos, C'est vraiment lamentable de nous prendre à ce point pour des imbéciles!

    Désolé madame mais ces clichés éculés promus par la bienpensance et la doxa de la pensée unique ne prennent plus. C'est terminé! Certes vous avez encore tous les médias main stream dont la RTS, La Tribune, Le Temps et le Matin de votre côté pour diffuser votre propagande mondialiste, mais prenez garde, car le vent tourne. A force de mépriser le peuple il finit par se révolter.

  • Bonsoir Arthur, êtes-vous le seul à porter ce prénom?

  • Encore une partie du fromage rongée et vous vous en réjouissez? Vous n'avez toujours pas compris que vous devrez vous aussi comme les "populistes" changer de régime alimentaire quand la totalité du fromage aura été mangée
    . Cet aveuglement n'est pas le fruit du hazard il est le fait d'une absence de culture helvétique qui va nous coûter rien moins que notre démocratie. Quand aux juges ils sont comme des tomates hors sols qui se nourrissent de textes de lois dont l'origine n'a plus rien a voir avec le notre. Ils seront balayés à la première tempête de sable venue d'orient.

  • Il semblerait que passablement de personnes tendent à opposer communautarismes et laïcité !

    Dans certain cas, c'est comme vouloir opposer fanatisme totalitaire et démocratie !!

    Suite à nombreuses vagues de récentes invasions, une partie de l'Europe semble vouloir imposer mixité et valeurs propres à la civilisation européenne, le tout soigneusement emballé avec des slogans égalitaires, le problème c'est que l'islam n'a jamais été égalitaire, c'est tout le contraire. L'Europe se confronte à une idéologie qui ne tolère pas la contradiction, le débat et l'égalité entre citoyens, contre ce cancer, on ne se bat pas avec les mêmes armes !

    Nous nous confrontons à un totalitarisme, utilisons les mots adéquats, rien ne sert de travestir la réalité. A ce rythme, dans peu de temps, l'Europe sera totalement islamisée, ce n'est pas un choix !!!

  • Bon billet! Merci Joëlle!

  • - "Laïcité : Ne jouons pas la carte populiste qui érige la justice contre le peuple !" (Joelle Fiss)

    Madame Fiss,

    Pourquoi l'emploi de cette première personne du pluriel ?

    Qui d'autre que vous pour affirmer que quelqu'un, disons un quidam, "érige" la justice "contre" le peuple ?

    Ne confondriez-vous pas par hasard "le peuple" et "le public" ?

    Ne confondriez-vous pas par hasard "la carte populiste" et "la carte publiciste" ?


    - "Pas de panique, chers lecteurs. "

    A qui vous adressez vous au juste pour prétendre vouloir les rassurer ou les sauver ?

    C'est ne pas du populisme que d'utiliser le mot "panique" ? D'utiliser un mot pour décrire quelque chose qui n'existe pas, si ce n'est dans la tête que de quelques uns ? QUI est paniqué, Madame Fiss ? Vous même ?

    Ne confondriez vous pas par hasard vos "chers lecteurs", et vos chers, très chers "électeurs" tronqués ?


    - "C’est un détail. Ce qui est bien plus dangereux, c’est d’attaquer notre justice."

    Alors, s'il y a danger, faut-il paniquer , ou ne pas paniquer ?

    C'est quoi ce "danger" ?

    Comment arrivez vous en aussi peu de lignes à souffler votre soufflé de lanceuse d'alerte de catastrophe nationale genevoise en affirmant que quelqu'un érige la "justice contre le peuple", et déplorer ensuite que le "peuple" s'attaque à l'arme même que ce quelqu'un bien indéfini braque contre lui ?

    Vous avez des informations sur celui qui attaque le peuple en braquant la justice contre lui ?

    S'il y a un hold-up du peuple, la moindre des choses serait de prévenir la police, non ? Au lieu de banquer sur un capital de psychose collective en suggérant l'existance dans la "tête" du peuple d'une panique, en annonçant qu'il n'y pas lieu de paniquer.

    En fait, vous semblez surtout confondre "l'arbitrage public" et "l'arbitraire privé".

    Mais, rassurez-vous, pas de panique. Vous n'êtes pas seule. Vous devriez en parler à Sylvain Thévoz. Il anime justement un club pour parler et évacuer ses hallucinations mystiques.

  • J'ai relu l'article du Temps proposé. Ce que je constate, c'est qu'à aucun moment, comme je le laissé entendre, les droits de l'homme à aucun moment n'ont été invoqué. Cela signifie qu'en vérité, ces juges (ordinaires pour ne pas dire médiocre selon les propos tenus par Patrick-Etienne Dimier) de la chambre constitutionnelle se sont principalement basés sur leur opinion au sujet de la place de l'islam à Genève.

    Il serait intéressant d'avoir les termes exacts de l'arrêt de cette chambre constitutionnelle.

    Une chose est certaine, il va y avoir recours auprès du TAF ou du TF, car il ne faut pas douter que des constitutionnalistes sont déjà au travail pour présenter leurs arguments.

    Si aujourd'hui les islamistes dansent suite à cette décision, il se pourrait bien qu'ils déchantent dans un proche avenir même si je n'ai pas une grande confiance à ces super juges qui me semblent être de parfaits soumis à une idéologie religieuse qui est à mille lieues de nos valeurs (discrimination des non-musulmans, dévalorisation et discrimination des femmes, favorise les châtiments corporels et la peine de mort, interdit le changement de religion, etc...). C'est quand même l'avenir de nos enfants et petits-enfants qui se jouent dans cette guerre idéologique quand ce n'est pas déjà une guerre de basse intensité (il suffit de compter les morts provoqués par les attentats d'origine islamique). Continuons dans cette voie de l'aveuglement volontaire qui est une cousine de la servitude volontaire.

  • Chuck Jones relève ce que je voulais pointer: ces femmes-juges n'ont fait qu'émettre un jugement d'arbitrage en interprétation.

    De fait, cette décision n'est qu' interprétation déviante des termes de la loi sur la laïcité votée, et n'est qu'un arbitrage - des plus politiques
    et ce, en guise de contrôle de sa constitutionnalité

    - qui aurait du se fonder sur principes fondamentaux de notre Constitution et non l'interprétation alambiquée d'articles,

    et qui aurait au contraire du lier la constitutionnalité de nos droits en titre affirmés dans cette loi pour la laïcité, à nos lois confédérales.

  • La justice contre le peuple?

    Des juges qui n'ont AUCUNE légitimité démocratique, car pas élus et contre le peuple. République des juges, république franc-maçonne anti-laîque et anti-démocratique.

  • Où sont, qui sont les opposants ?

    Ils viennent tous avec leurs sourires protocolaires et leurs "chères collègues", pendant qu'ils s'assassinent avec des poignards dans le dos !!

    Une sérieuse guerre s’amoncelle dans les couloirs des chancelleries et autres locaux ad hoc.

    Ne pas se laisser hypnotiser par les paroles doucereuses, surtout pas !!

  • Si l'on veut empêcher, qu'à terme, les musulmans dirigent la Suisse et l'Europe, cessons toutes nouvelles concessions à l'islam.
    La tactique du salami, cela suffit, non c'est non !

  • @Pierre-Alain Tissot, ce genre de discours arrivent comme la pluie après l'orage !!

  • @Corto, oui c'est tard, mais pas encore trop tard !

  • Petit rappel d'Alexandre Del Valle :

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1101&v=AZr0cNvZpCo&feature=emb_logo

    @ Pierre-Alain,

    C'est là que nous ne sommes pas d'accord, ça fait 10 ans que je publie sur de nombreux blog qu'il était déjà trop tard il y a 10 ans !

    Jamais l'Europe concernée, sauf les pays de l'Est du continent qui eux savent depuis le début à quoi ils se confrontent, ne prendra les mesures nécessaires face à ce fléau !

    2 siècles et plus de luttes acharnées contre les totalitarismes passés pour se soumettre à la dictatures de la gôche secondées par les frères musulmans et ensuite par la charia la plus cruelle !!

    Ce n'est plus un simple fantasme, c'est l'actualité quotidienne.

  • Bonjour,
    Pourrais-je savoir pourquoi est-ce que mon commentaire n'a pas été publié ? Il était pourtant courtois, alors je dois vous dire que je ne comprends pas. L'avez-vous oublié malencontreusement ? Merci de vérifier, car pour moi c'est troublant.
    Cordialement
    Nathalie

  • Désolée, c’est une erreur.
    Pouvez-vous m’envoyer le commentaire à nouveau ?
    Comme tout le monde voit, je poste tout ... même ceux qui me
    critiquent. Vive la liberté d’expression !

  • Joelle: "Comme tout le monde voit, je poste tout ... même ceux qui me
    critiquent. Vive la liberté d’expression !"

    :)
    D'accord pour la critique mais pas pour l'insulte et la xénophoie!

  • Sans parlez de vous, Madame Fiss, les plateformes helvétiques sont très proches des plateformes iraniennes, sans les liens étroits entre les socialistes suisses et les mollahs !!

  • "C’est un détail. Ce qui est bien plus dangereux, c’est d’attaquer notre justice."
    Ce qui est bien plus dangereux, c'est de systématiquement annuler le résultat des votations par des jugements, des arbitrages, des retoquages de la loi. A quoi sert-il encore d'aller voter ?

    "Ils [les juges] seront balayés à la première tempête de sable venue d'orient." Et quand la charia aura remplacé notre système juridique, on aura fini de rigoler.... Le bout de tissu ne sera plus un choix vestimentaire, mais une obligation, avec une police des bonnes moeurs qui circulera dans les rues pour châtier les femmes indécentes. Youpie !

    Vous devez vous sentir un peu seule, non... ?

  • Cette situation vient du fait que nous ne sommes pas encore assez ouvert sur les Islam et que nous ne les comprenons pas.. Regardons ce merveilleux pays qu'etait la Suede, devenue en moins de 30 ans une espèce de shithole multi-ethnique avec pour capitale européenne du viol, Malmo. La ou trois policieres progressistes sont incapables de maîtriser un seul musulman un peu énervé.

    La démocratie avait déjà pris un gros coup dans l'aile en 2014, mais là c'est le pompon.

  • Je ne vais pas donner mon avis sur le jugement, mais sur les juges.
    Si l'indépendance de la justice est nécessaire, on se trouve face à un problème nouveau : l'interprétation des lois.
    Face aux juges, il n'y a pas de contrepouvoirs, ainsi l'annulation est moins une question de justice qu'une question humaine. Le TF pour une autre raison pourrait tout aussi invalider la décision de la justice genevoise.

    Dans le cas du voile, nous avons une religion qui a sa justice terrestre, et ce voile signifie pour la personne, qu'elle est supérieur à la justice des hommes. Elle représente dieu dans sa religion, et ceux qui l'ont élu ne s'y trompent pas.

    La question se pose : Un élu porteur d'un message, d'abord religieux, peut-il être élu sous le régime de la laïcité ?
    J'y vois un non sens, mais je peux comprendre une position qui voit l'élu dans une abstraction humaine. Mais la démocratie ne doit pas être aveugle face à certains fascismes, et pour moi, le principe de précaution s'impose.

    Il n'y a pas eu pour moi une décision de justice, mais humaine dans le sens où il y a plusieurs interprétations possibles. Enfin, c'est une supposition parce que les lois ne sont pas mon domaine.

    L'annulation n'est pas dramatique en soi, mais face à des mouvements idéologiquement non démocratiques, il n'est pas nécessaire de leur donner une tribune. L'intégration, la paix sociale passent par la neutralisation de tous fascismes.

  • N'allez pas si loin, ceux qui envahissent ce qu'il reste de l'Europe avaient déjà ruinés les pays d'où ils débarquent, des pays vivant grace aux mannes des pétroliers dans lesquels ils ne sont pas foutus de produire un tourne-vis, les autres vivent grace aux autres mannes provenant de l'ONU et ses officines comme l'UNRWA dont le directeur est impliqué dans des affaires de corruptions et de viols d'enfants !

    Le problème ne vient pas de ces populations arriérées à cause de leur idéologie devenue nazie avec le 20ème siècle, le problème vient d'une pathologie suicidaire partagée par les bobo-gôchos en manque de fessées !

    Vous le verrez, les premières victime de l'islam seront ceux qui les soutiennent, khomeni avait fait massacrer ses alliés de gôche avant même de s'en prendre à ses opposants !

  • Arthur semble avoir du mal à répondre à ma question du 30 novembre!

Les commentaires sont fermés.