MERCI

« Je jure ou je promets solennellement :  de prendre pour seuls guides dans l’exercice de mes fonctions les intérêts de la République selon les lumières de ma conscience, de rester strictement attaché aux prescriptions de la constitution et de ne jamais perdre de vue que mes attributions ne sont qu’une délégation de la suprême autorité du peuple; d’observer tous les devoirs qu’impose notre union à la Confédération suisse et de maintenir l’honneur, l’indépendance et la prospérité de la patrie; de garder le secret sur toutes les informations que la loi ne me permet pas de divulguer. »

Je le jure! Si, si...je vous le promets!

Ce soir, j’ai prêté serment devant le Grand Conseil pour devenir députée suppléante dans notre merveilleuse République et Canton de Genève. 

Comment vous décrire l’émotion de revenir à Genève après toutes ces années et de réaliser ce rêve, celui de faire de la politique? 

Vous m’avez réintégrée à Genève comme si je n’étais jamais partie!

Je vous remercie du fond du cœur pour votre confiance. 

Je jure de l'honorer avec sérieux.

A l’avenir, j’espère partager avec vous mes impressions sur des questions relatives à l’actualité genevoise et mes positions politiques au Grand Conseil.

En faisant des recherches sur l’historique des serments à Genève, j’ai retrouvé une merveilleuse citation de l’intellectuel et journaliste suisse Jean-Rodolphe de Salis, qui a été cité lors d’un débat sur les serments politiques au Grand Conseil sur la question*. 

Jean-Rodolphe de Salis écrivait en 1936 : 

« A quoi sert l'histoire, sinon à relier les unes aux autres les générations qui passent et à représenter la continuité de l'effort humain. Tant qu'il y a une histoire, nous resterons en possession de l'héritage que nos devanciers nous ont légué. Si vous l'abolissez, nous ne serions bientôt que de lamentables dépossédés qui retomberaient en barbarie. Nous cesserions en effet de comprendre le monde qui nous entoure et, ne le comprenant plus, il serait comme un arbre à qui on a coupé ses racines ».

Voilà ce qui toujours autant d’actualité. 

*Voici la séance en question ; http://ge.ch/grandconseil/memorial/seances/540103/64/9/Qui es Jean-Rodolphe de Salis ? Description sur la RTS : https://www.rts.ch/archives/radio/information/journal-de-13h/6176374-jean-rodolphe-de-salis.html

 

 

Commentaires

  • Vous avez publié un texte rutilant de bonne foi, droit et implacable. Je n'ai aucun doute que certains esprits de cette trempe existent, cependant je leur déconseille vivement d'entrer en politique !

  • Merci pour votre message si bienveillant !
    Voici un nouveau challenge en plus: restaurons votre foi en la politique !

  • Chère Madame,

    Quel est votre avis sur la protecttion du patrimoine?

    Comment a-ton osé détruire et laisser détruire le superbe, oui superbe, bâtiment du Jeu de l'Arc? Et l'état a même refusé de le préserver en l'intégrant au projet de construction.

    On a récolté des milliers de signatures et on a envoyé cette pétition à M. Hodgers; on leur a proposé d'en faire une belle bibliothèque, une maison de quartier, ou même un petit musée. Ce qui aurait été charmant et aurait égayé le béton, mais ...

    ... rien de rien. Le Soviet Supreme avait décidé qu'il fallait le raser!

    Qui aurait par exemple l'idée de raser la Villa Bartholoni? Personne, car ça ferait un scandale, mais dans le cas du Jeu-de-L'Arc, moins connu, on a pu se le permettre en passant tout ça sous silence. S'ils avaient eu leur mot à dire les Genevois auraient refusé cette destruction.

    Pauvre Genève!

    Votre parti n'a pas levé le petit doigt pour s'y opposer: Pourquoi?

    Il ne faut plus que ça arrive. Plus jamais ça! Et vous en tant que politicienne pouvez jouer un rôle important pour éviter que ce genre de scandale ne se reproduise.

    Voici des photos qu'on ne trouvera pas dans les médias, bien entendu:

    https://www.facebook.com/contrelenlaidissement/

    Pourquoi votre parti qui est attaché aux traditions et au patrimoine ne soutiendrait-il pas activement l'Association Contre l'enlaidissement de Genève?

    Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Contactez-la! Faites de la publicité pour cette association, faites-la connaître aux Genevois.

    Ils vous en remercieront dans les urnes!

  • Voilà une réponse:

    https://www.tdg.ch/editorial/geneve-construit-tronconneuse/story/25639532

  • Je comprends votre désarroi. Bien-sûr que le patrimoine doit être protégé et il faut absolument qu'on préserve notre qualité de vie. Sur la situation du Jeu de l'Arc, malheureusement je ne connais pas bien le dossier.

  • Bravo Joëlle et bon courage. J’ai prêté plusieurs fois ce serment. Tu penseras à ces mots lorsque tu en verras certains voter ! Je suis contente de te savoir députée

  • Mille merci pour tes vœux bienveillants et au plaisir de recevoir tes conseils. A bientôt et amitiés.

  • Premièrement, est-ce que les membres de l'UE se soumettent aux règlements européens ?

    Comment ces membres à part entière diffèrent des contraintes juridiques de ce à quoi ils ont adhéré ?

    Où en sont les pratiques des autorités judiciaires européennes et la Suisse n'a t'elle pas déjà ratifié la quasi totalité des conventions édictées par le parlement européen ?

    En ayant porté serment à Genève, n'avez-vous pas trahi certaines dispositions imposées par l'UE ?

  • Merci pour vos questions ! Je tente de vous répondre:

    -Les pays membres de l’Union européenne adoptent leurs propres lois européennes, c’est à dire principalement, des « directives » et des « règlements ». Un règlement s'applique directement et une directive donne des objectifs à atteindre pour tous les pays, avec un délai (donc il y a plus de souplesse).

    -Les Etats membres de l’Union européenne sont souverains. Ils ont décidé de créer cette architecture juridique et politique, estimant que cela peut leur apporter des avantages. L’UE applique le principe de subsidiarité: elle n’adopte que des lois ou ne prend que des actions que les Etats ne peuvent pas conduire seul et il faut une valeur ajoutée à appliquer la loi à travers l’UE. C’est comme la Suisse où les compétences sont réparties entre le fédéral, cantonal et communal. A chacun sa compétence.

    -Les conventions européennes ou traités européens ne sont jamais conclus par le Parlement européen. Ils sont négociés et conclu par les Etats souverains membre de l’Union européenne. Le Parlement européen peut en revanche ratifier certains traités conclu par les Etats.

    -Je n’ai trahi aucune disposition de l’UE en prêtant serment au Grand Conseil. En tant que citoyenne suisse et député suppléante, je sis tenue de respecter la loi de la République et Canton de Genève, portant sur le règlement du Grand Conseil. L’UE n’a pas son mot à dire—la loi suisse et genevoise est souveraine !

  • "la loi suisse et genevoise est souveraine !"

    Il faut être deux ou plusieurs pour ratifier une convention ou des traités de lois !

    Ce que la Suisse a ratifié est aussi valable pour Genève !

    Connaissez-vous ces conventions et accords, car nul n'est censé ignorer la loi !


    Combien de fois la Suisse a été condamnée par les différents tribunaux européens ?

    La Suisse bat tous les records en la matière.

    Aussi, allez-vous faire partie de conseils d'administrations de société privées comme le font nombre de politiciens en Suisse ?

    Bien à vous

  • Merci pour franche et spontanée réponse !

    Mais combien ont-ils déjà promis, jurés et nous voyons le résultat !

  • Chère Madame,

    Malheureusment la situation est bien plus grave que celle du Jeu de l'arc. Voilà de quoi vous renseigner:

    Il y a un drame, oui un véritable drame, qui se déroule sous nos yeux et presque personne n’est là pour s’y opposer, car on le cache.

    Notre patrimoine et nos poumons de verdures (y compris et même surtout nos arbres centenaires) vont bientôt se réduire à une peau de chagrin et tout cela au nom de contrats juteux et d’une croissance illimitée qui non seulement est impossible mais péjore gravement la qualité de vie des genevoises et de genevois, et bien entendu sans consulter la population.

    Rien que de penser à ce qui s'est passé aux Allières et au Mervelet et à ce qui va se passer à la Chevillarde, à la Place du Petit Saconnex, au chemin du Point du Jour et aussi à Vessy et à Pinchat, où on va abattre de superbes villas qui mériteraient d'être classées et des chênes séculaires et à tant d'autres endroits dans notre si petit canton nous rend malades, mais nous allons nous battre.

    Merci aux Verts destructeurs du patrimoine et de la verdure, comme le dit clairement cet article:

    "SOS Patrimoine Contre l'enlaidissement de Genève monte à nouveau aux barricades. Le combat est singulier. La droite est pour la conservation du site et les Verts en faveur du béton."

    https://www.bilan.ch/opinions/etienne-dumont/labattage-des-arbres-a-commence-aux-allieres-la-maison-du-tir-a-larc-va-suivre

    Comme vous le savez déjà cette superbe maison historique, à savoir le Jeu de l’Arc, qui avait été primée est désormais détruite:

    https://www.tdg.ch/culture/dit-maison-jeu-arc/story/11806151

    alors qu'on avait proposé de l'intégrer au projet de construction en faisant une bibliothèque ou une maison de quartier! Mais non il a fallu la raser inutilement pour la remplacer par du béton. Et je ne parle pas du bois d’arbres centenaires qui l’entouraient!

    https://www.facebook.com/contrelenlaidissement/

    A la Chevillarde l'état va détruire une maison de maître et abattre plus de 80 arbres contre le préavis de la commune et des habitants:

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/chevillarde-sauvee/story/15792331

    "Le Conseil d'État refuse de sauver la Chevillarde: 80 arbres seront abattus. Aménagement: La demande de classement de la maison de maître et de ses dépendances est refusée. "

    Et ce n'est que le début: Savez-vous que la moitié des villas possédées par la ville vont disparaître suite à une demande d’élus. l’Exécutif a dressé la liste des 42 demeures dont la ville est propriétaire. Parmi elles, 22 vont être démolies.

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/moitie-villas-ville-disparaitre/story/17528630

    et qu'auront les genevois à la place? Eh bien du béton pardi.

    A ce rythme-là, dans 10 ans on nous dira qu'il faut bétonner le parc des Eaux-Vives et le Parc Mon-Repos

    Mais dans quel monde vivons-nous? Le Genevois n'ont pas leur mot à dire? Ces élus vont le payer cher aux prochaines votations, car nos nombreux groupes locaux vont leur faire la publicité qu’ils méritent.

    Pourtant des gens réagissent, mais trop tard. Il faut que cette arrogante vague de destruction massive cesse, sinon nos descendants nous maudiront!

    Je vous conseille de lire tous les billets et articles suivants qui montrent que le vent tourne, mais ça ne suffit pas.

    Cet article reflète l'opinion de la majorité des genevois à savoir qu'on bâtit contre eux:

    https://www.tdg.ch/editorial/btir-geneve-genevois/story/16404480

    de même que celui-ci:

    https://www.tdg.ch/signatures/editorial/Geneve-se-construit-a-la-tronconneuse/story/25639532

    et celui-là

    https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/chantier-allieres-immense-colere/story/16535562

    ou encore celui-ci

    http://postluxtenebras.blog.tdg.ch/archive/2019/08/26/les-verts-participent-a-la-destruction-de-l-environnement-300482.html

    ou encore celui-là:

    http://andrepfeffer.blog.tdg.ch/archive/2019/08/28/betonnage-et-massacre-de-la-zone-villas-300522.html

    et que dire de cet autre article:

    http://yingyang.blog.tdg.ch/archive/2019/09/17/geneve-ville-politiquement-nul-300900.html

    Que faire pour sauver ces sites et ces poumons de verdure, surtout quand tout le monde prétend lutter contre le réchauffement et les îlots de chaleur? Et dire que Genève qui abat tous ses arbres a déclaré l'état d'urgence climatique. Faut-il en rire ou en pleurer?

    Personne ne veut d’une Genève à 1 million d’habitants ou plus, sauf des esprits malades, mondialistes ou rongés par l’avidité.

    Je tenais simplement à vous en informer pour que vous en parliez à vos amis et si jamais cela vous inspirait un billet ou deux nous vous en serions très reconnaissants.

    Et surtout parlez-en à votre parti pour qu'il agisse vraiment!

    Bien à vous!

  • Merci pour ces infos Arthur, mas sachez qu'un jour, je ne sais pas quand, mais l'écolo à qui je pense, sera inculpé et emprisonné !

  • Joelle, vous allez débarqué dans univers de fous !

    Je ne peux que vous souhaiter de la force (intérieure) du courage et de la droiture, même si vous refusez de me répondre concernant le sport national : Faire de la politique pour accéder à des postes 5 étoiles, ou dans le privé, ou dans l'administration ?

  • "Ce soir, j’ai prêté serment devant le Grand Conseil pour devenir députée suppléante dans notre merveilleuse République et Canton de Genève. "

    Chère Madame,

    Ignazio Cassis a renoncé à sa nationalité italienne à la suite de son élection au Conseil Fédéral.

    Selon swissinfo.ch, "il ne voulait pas s’exposer au reproche de servir deux maîtres, ou deux États, s’il arrivait au gouvernement suisse. "

    ( https://www.swissinfo.ch/fre/suisses-et-%C3%A9trangers_la-double-nationalit%C3%A9-est-devenue-chose-normale/44626274 )


    swissinfo.ch rapporte également que vous avez au moins deux nationalités.

    https://www.swissinfo.ch/fre/une-genevoise-au-parlement-europ%C3%A9en/4792258


    Vous-même, suite à votre élection (vous avez bien été élue par le souverain de la merveilleuse république de Genève, n'est-ce pas ?) quand allez vous renoncer aux autres nationalités que la suisse et dont vous êtes titulaire, et éviter tous ces affreux problèmes de conflits d'intérêts internationaux comme ceux qu'a connus un autre multi-national, Pierre Maudet ?

  • Ah ben, vous allez jamais croire ce que j'ai trouvé sur le youtube.

    Figurez vous que j'ai trouvé sur le youtube, votre prestation de serment !

    Si si ! Celle que vous faites devant le Grand Conseil, vous même, en personne !

    Voyez vous-même ...

    https://www.youtube.com/watch?v=KSn2Ipr-UWE&t=6m32s

    Juste une petite question, on entend pas très bien ce que vous dites dans la video.

    Donc, vous avez dit ... "Je le jure!" ... ou ... "Je le promets!" ?

  • Là, Chuck touche un point sensible, la république se dit être laïque et dans ce cas il ne s'agirait plus d'un serment mais d'un voeux !

    En jurant, il s'agit d'une allégeance instituée par l'église ou les églises, pr exemple il est interdit aux israélites de jurer sur la Torah, je ne sais pas si c'est pareil pour les musulmans.

    Faire un voeux n'a rien à voir avec un serment, même si l'église ou les églises ont fait main basse sur les serments.

    Il y a quelque chose de très choquant dans cette pratique et l'histoire en témoigne largement, un voeux devrait engager la personne uniquement, c'est à dire que la personne s'engage envers elle-même de respecter un engagement, quel qu'il soit. Un serment engage la personne envers une autre personnes ou envers plusieurs personnes. Ne cherchez pas dans wikipedia, les infos sont faussées et font référence à des pratiques associées à des domaines aux origines rituelles. En deux mots, on devrait promettre dans le cas d'un serment et jurer dans le cas d'un voeux.

    Par contre rien n'empêche quiconque de faire un ou des voeux dans le cadre de sa fonction, comme le terme "jurer" signifie également ; Profaner, blasphémer, dire des imprécations. C'est à dire désavouer quelque foi que ce soit ou plus particulièrement une supposée foi de circonstance. Il devient compliqué de déterminer le niveau de foi impliqué par une personne faisant acte de "jurer" !

    Prenons le cas de M. Maudet, a-t'il pensé à mal en acceptant cette invitation dans un pays du Golfe ?

    En acceptant cette invitation, n'a t'il pas justement chercher à grandir les intérêts de la république vis-à-vis de laquelle il avait prêté serment ?

    D'autre part ses détracteurs, n'ont-ils pas dérogés aux fondements de leurs engagements ?

    Nous le voyons bien, les juges sont bien empruntés, car ils sont confrontés à des considérations d'ordre subjectif, des zones grises difficiles à contourner de limites claires et définies.

    "de prendre pour seuls guides dans l’exercice de mes fonctions les intérêts de la République selon les lumières de ma conscience", vaste sujet !

    De plus aujourd'hui nous voyons clairement que Genève est étroitement liée à des pays comme les Emirats-Unis, personne ne veut parler dans la presse de la corruption iranienne étroitement liée à son tours avec la Suisse. Bien sûr que la gauche penche pour l'Iran et que la droite cultive ses intérêts de l'autre coté du détroit d'Ormuz.

    Diriger c'est prévoir, M. Maudet avait compris que la situation était vouée à des tensions, il a simplement en tant qu'homme de droite choisi son camp et en plus les émiratis ont eux la politesse de l'inviter, ce qui a éviter des frais au canton.

    Parle-t'on des visites incessantes des membres du PS et de ses officines en Iran, à Gaza et leurs visites avec les membres du hizbollah ?

    Et croyez-moi que eux, se servent dans les caisses de l'état pour voyager pour des visites, cette fois, plus que douteuses et certainement liées à des arrangements qui échappent aux diverses conventions bancaires signées par la Suisse avec des démocraties, mais ni avec la Syrie, ni avec le Liban et encore moins avec l'Iran.

    Pour quelle raison dans les tensions actuelles le président américain a ordonné à Ueli Maurer de venir urgemment à la Maison-Blanche, pour parler de chocolats ou de montres suisses ?

    Le hizbollah iranien ou pro-iranien est la plus importante organisation au niveau mondiale dans les réseaux de trafiques, de drogues, d'armes et le reste, Pourquoi pensez-vous que des membres du PS et du parti écolo visitent autant ces barons des trafiques ?

    Combien de fois ais-je vu des hommes politiques reconnus comme corrompus faire des lunchs dans les meilleures hôtels de Genève avec leurs alliés de l'internationale socialiste ?

    Combien d'ex-ministres et présidents brésiliens ont été inculpés pour des corruptions avérées et qui ais-je vu mangé notamment à l'hôtel Mandarin avec Jean Ziegler dans les années 2000 ?

    Quelles sont les commissions accordées par certaines banques à ces chasseurs de corrompus pour qu'ils placent leur argent volé sur des comptes à numéros ?

    Je ne dis pas qu'il n'y a qu'à gauche que la corruption existe, seulement une chose, elle est moins sanglante, en 2018 plus de 140 homosexuels ont été pendus publiquement en Iran, en fait ces procès sont des prétextes pour terroriser la population et de faire le ménage parmi l'opposition, pour exemple Ali Khamenei le "guide" de la révolution socialo-islamiste âgé de 80 ans continue de maintenir l'age du mariage à 9 ans pour les fillettes, la fortune personnelle de ce "guide suprême" est estimée à 95 milliards de dollars, (en réalité, c'est bien plus). Qu'est que font des politiques suisses en compagnie de ce personage et qu'attend-il de la part de politiciens helvétiques ?

    Mais dans ce cas, pas un mot, pendre publiquement des humains pour homosexualité est un plus dont la gauche ne voudra en aucun cas se priver !

    Mais que M. Maudet visite les ennemis de cette respectables dictature soutenues par l'internationale socialiste, quel scandale !

  • Je vous ai testé Madame Fiss et je vois que vous n'êtes pas une trouillarde, ça me rassure concernant Genève, ville que j'ai tant aimé et qui me sort aujourd'hui par les trous de nez, tellement le climat est devenu délétère, l'acharnement contre M. Maudet, même si il sait être parfois peu supportable dénote clairement de la bassesse politique pratiquée de nos jours, la république des juges augure des années difficiles et irrespirables.

    Je ne vais plus griller des cartes comme je viens de le faire dans mon comm précédent, mais sachez que "Corto" n'a pas sa langue dans sa poche et "qu'il" tacle fort !

    Bien à vous

Les commentaires sont fermés.