Israël-Palestine : Contre la position aveugle de certains de la gauche qui défendent le Hamas, la marionnette des puissances régionales islamistes (Invité spécial: article écrit par "Bayram")t

Je suis un militant de gauche d’origine kurde et genevois. Au cours de ma vie, j’ai défendu toutes les causes sociales, humanistes et progressistes. Je défends le droit à l’auto-détermination des peuples. Sur le conflit entre Israël et Palestine, je soutiens une solution à deux états. Et je prends la parole aujourd’hui pour dénoncer la position aveugle de certains militants de la gauche qui soutiennent le Hamas (le « peuple palestinien). Le Hamas est la marionnette des puissances régionales islamistes iraniennes et turques. J’invite mes camarades à revoir leur position. J’aurai souhaité que la détermination de mes camarades soit concentrée plutôt sur l’auto-détermination de tous les peuples du Proche- Orient, y compris le mien.

 

Un chaudron de sorcière est à nouveau bouilli. L'État d'Israël ou la nation juive est à nouveau mis sur le plateau cible. Les choses ont soudainement éclaté entre Israël et la Palestine. Mais pourquoi ? Cela doit avoir un but. Quel est le but?

Mon origine kurde me pousse à suivre l’actualité de la région de très près. Pour moi, c’est une évidence. Les états réactionnaires de la région visent à surmonter leurs problèmes internes à travers le problème palestinien. La « question palestinienne » est manipulée par le monde arabe pour dévier l’attention populaire. C’est toujours comme ça et ça perdure.

Il faut aussi comprendre que ce conflit n’est pas juste une question de droits humains mais c’est aussi une guerre géopolitique où les puissances étrangères rivales instrumentalisent les Palestiniens pour affirmer leur leadership régional. Par exemple, l’Iran chiite, la Turquie sunnite, et le Qatar sunnite ont des objectifs précis. Chacun veut préserver un rôle important dans la bande de Gaza du Hamas et le renforcer contre l’Autorité palestinienne.  Chacun place ses pions en Palestine et ça affecte aussi le Liban et la Syrie. 

Ces états soutiennent le Hamas djihadiste contre Israël parce qu'ils veulent surmonter les problèmes internes de leur propre pays à travers la Palestine. Israël a été touché par des missiles. Israël a répondu à cela. N'est-ce pas? Quel pays garde le silence contre une organisation terroriste qui l'a attaqué par des roquettes dans tout le pays? Israël n'est pas resté silencieux et il essaie de se protéger. Il y a droit. Je ne comprends pas pourquoi la gauche n’arrive pas à comprendre qu’un pays occidental essaie de se défendre.

Dans le conflit, le Hamas utilise les enfants palestiniens comme boucliers humains, sachant que cela va attendrir l’opinion public mondiale. C’est une tactique de guerre répugnante. Pourquoi les manifestants pro-palestiniens tombent dans ce piège ?

Personne ne peut justifier son attitude anti-israélienne en embrassant le favoritisme palestinien. Israël n'attaque pas les Palestiniens à l'improviste. C'est un État qui défend toujours la solution du problème palestinien dans le cadre de règles démocratiques. Les dirigeants palestiniens réactionnaires et djihadistes ont toujours refusé de reconnaitre une solution à deux états. Je pense que l'hostilité envers Israël, c'est de l'antisémitisme. Peu importe que vous l'appeliez "antisionisme" ou "antisémitisme". C'est l'existence de la nation juive.

Maintenant, j’aimerais m’exprimer en tant que kurde et m’adresser à ma nation de toutes les différentes factions. Les Kurdes doivent être prudents. Je pense qu’il faut rester à l'écart du front anti-juif. Il est inacceptable que les Kurdes prennent des initiatives anti-israéliennes. Certains pensent qu’ils défendent l’Islam en soutenant les Palestiniens mais en réalité, ils apportent leur soutien aux objectifs de l’Iran et de la Turquie.

Comment oublier que les premiers à féliciter Saddam Hussein après le massacre de Halabja (par arme chimique de la population civile de la ville kurde, en 1988) ont été les Palestiniens ?Comment oublier tous les palestiniens (Autorité palestinienne et Hamas) se sont opposés au référendum sur l’indépendance du Kurdistan d’Iraq, en 2017. Alors qu’Israël l’a soutenu.  Et pourtant, un Kurdistan indépendant aurait augmenté les chances d’une Palestine indépendante.

Les Kurdes n'ont aucun problème ni avec l'Etat d'Israël ni avec la nation juive. On lutte contre les mêmes adversaires et pour les mêmes valeurs.  Il ne faut jamais l’oublier. La défense des Palestiniens n’est pas une façon d’exprimer une solidarité envers l’Islam. Réfléchissons avant d’agir !

Prenez soin de vous et de vos semblables.

Article écrit par Bayram.

Note aux lecteurs: Mon ami kurde Bayram a décidé de poser ses idées sur papier notamment sur l’approche (souvent de la gauche) de soutenir le Hamas face à “l’impérialistemeisraélien”.  Je lui ai proposé de publier son texte très poignant dans mon blog comme “invité spécial”. Bayram a gracieusement accepté. Je vous invite à lire ce texte: une perspective genevoise, kurde et internationale à la fois.    

 

 

Commentaires

  • Bravo Bayram,
    Tu as tout compris, et cela depuis très longtemps. Contrairement aux politiciens de gauche qui ne voient pas plus loin que leur nez, en soutenant les organisations terroristes telles que le Hamas et le Hezbollah.
    Israel a toujours aidé les Kurdes, même très discrètement, alors que les puissances occidentales préfèrent s'abstenir de le faire, pour ne pas deplaire à la Turquie ou à l'Iran.
    J'espère qu'un jour, la justice prouvera que tes idées sont celles que le monde entier devraient suivre.

  • Israël s'est positionnée pour les Kurdes. Retrouver les vidéos et articles pour s'en rendre compte. Ce que je vais entreprendre pour le confirmer!

    https://youtu.be/hHrxa9I75q8
    https://www.youtube.com/watch?v=XeMD4q-Wm0U

  • Les medias sont de gsuche en effet ! Leurs positions sont pour defendre le plus faible. Ce nest pasle cas car Israel est entouré d' ennemis etmême le Liban a lancé des rockettes ( le Hezbollah ) Quelle horreur ! Ce pays existe depuis des milllenaires. Il y a de la jalousie.
    Ces attaques ont commencé à la fin du ramadan.

  • Non, non. Je ne me méfie pas du tout d'un article venant d'une source anonyme et invérifiable, publié par une députée PLR, prétendant vouloir aider la gauche à mieux se positionner.

    Je ne trouve pas non plus suspect qu'une prétendue activiste gauchiste répète quasiment verbatim les points de discussion politiques de la droite politique.

  • Et depuis quand la gauche catégorise les idées humanistes de gauche et les range dans des tiroirs de la droite quand ça les dérangent ?

    Pansez vous pas que vous vous trompez de cible en accusant une député représentent le canton de Genève avec l’ensemble de la députation et qu’en dissent « d’une source anonyme et invérifiable » ! Vous manquez vous peut-être de source pour donner une analyse dialectique et constructive de votre part?

    Si vous êtes jaloux de l’amitié entre une personne de la droite et dune personne de la gauche!
    Alors comment imaginez-vous l’amitié et la paix entre les peuples de ce monde malgré leurs différences ?
    Vous êtes pathétique cher monsieur !

    Et curieusement vous proposez aucune point politique de la gauche pour contredire les points que vous estimez DE LA DROITE!!!!

    Je pense que les idées de la géopolitique vous donne nausées, des symptômes ego -politique qui vous empêche de comprendre et d’appréhendé la souffrance des peuples opprimé .
    Venez plus tôt avec des propositions concrètes pour améliorer ce qui est fait, mais pas pour détruire !
    Belle journée à vous
    Bayram

  • M. Bayram Bozkurt - car il s'agit bien de vous -, je trouve votre réaction au commentaire de M. Rosselier déplacé et contre-productive. Vous êtes certes connu à Genève par les genevois mais pas nécessairement dans les autres cantons. Or vous avez signé votre pamphlet de votre seul prénom, ce qui explique l'incrédulité de M. Rosselier.
    Quant au fond, vous reprenez des arguments éculés largement utilisés par certains groupes qui souhaitent simplement interdire la moindre critique de la politique israélienne. Or exprimer son désaccord ou critiquer une politique ne signifie pas être, comme vous l'écrivez, "antisémite" ou "partisan du hamas".
    On peut parfaitement défendre les droits humains des palestiniens et ceux des israéliens sans perpétuer une certaine politique fondée sur la division ethnique ou religieuse: kurdes contre palestiniens ou palestiniens contre israéliens., etc... Condamner toutes les violences ne fait de moi ni un sympathisant de la politique de Netanyahu ni un partisan du hamas.
    Quant à la perspective d'un "Kurdistan indépendant augmentant les chances d'une Palestine indépendante", je crains fort qu'il s'agisse d'une illusion. Vous citez le massacre de Halabja: il n'a été condamné par aucun pays et l'ONU a simplement déploré l'utilisation des armes chimiques(UNSC Resolution 582) sans désigner la responsabilité de Saddam dans le massacre délibéré des kurdes. A l'époque les Etats-Unis ont tout fait pour éviter une condamnation internationale de Saddam qu'ils soutenaient dans sa guerre contre l'Iran.

    En préambule, vous affirmez défendre les droits de tous les peuples à l'auto-détermination. Alors pourquoi faire une exception avec la question du peuple palestinien?

    Bien à vous.

  • Cher monsieur Paul, liberté de l’expression c’est une valeurs qui m’est très très cher. Le pamphlet (le texte) que vous estimez de l’incertitude ne l’est pas! Car le texte est signé par mon prénom et cela c’est m’a liberté d’expression ! Et expliquer moi les raisons de votre curiosité à mon identité ?
    Trouvez-vous pas que vous même, vous vous plonger dans l’incertitude !

    Deuxièmement; si vous relisez le texte, je n’accuse personne et je ne juge personne pour leurs liberté de manifester ! Par contre camoufler le soutienne a Hamas, sous la couverture de soutienne au peuple palestinien ne doit pas nous échapper. Je ne suis ni juge ni procureur pour condamner qui que soit. Bien sûr en t’en que citoyen de bon fois nous devrons condamner tous les violations des droits de l’homme sans exception.

    Troisièmement ; Juste après le massacre de Halabja Arafat a couru chez Saddam H. Pour lui féliciter et d’approuvé le soutien total du Hamas!
    Que vous dites de cela ?
    Et d’après vous qui utilise le peuple palestinien comme bouclier contre l’état d’Israel

    Pour finir , vous confondez ma vigilance à l’égard du Hamas ; islamiste, fachiste et dangereuse pour l’autodétermination du peuple palestinienne !

    Bien à vous bonne journée
    Et écrivez votre nom prénoms et votre canton pour ne pas créer des incertitudes ! -:))))

  • Cher Bayram,

    En 1996, soit huit ans après le massacre de Halabja, Massoud Barzani a appelé à l'aide le bourreau de son peuple, Saddam pour chasser les troupes de son rival kurde Jalal Talabani. qui se jetait dans les bras de l'Iran. Il s'agit du même Barzani qui est "de facto" le chef du gouvernement régional du Kurdistan d'Irak.

    Qu'en dites-vous?

    Est-ce possible de défendre les droits des israéliens sans approuver la politique de Netanyahu et ceux des palestiniens sans soutenir le hamas? Pour ma part, je suis convaincu que oui.

    Roj Bash.

    Paul H. de Genève

  • Cher Paul,
    Posez votre première question à Barzani et pour la suivante vous avais la réponse dans votre propre question !

    Ewarbaş

    Bayram B.

  • Un poème en soutien à la cause des Kurdes :

    "Et les deux camps font du peuple kurde
    Une cible pour la flèche du destin. "" Je m'en remets à la sagesse de Dieu
    Les Kurdes, dans l'Etat du monde
    Pour quelles raisons restent-ils privés de leur droit ?
    Pourquoi sont-ils opprimés ?
    Par leur caractère de lions
    Ils ont pourtant conquis la cité de la renommée
    Occupés les contrées de la gloire
    Chacun de leurs princes est un Hatem (héros arabe célèbre pour sa générosité)
    Chacun d'eux, au combat, est un Roustem (Hercule des peuples iraniens)
    Vois, depuis les Arabes jusqu'aux Géorgiens
    Tout est kurde et comme une citadelle
    Ces Turcs, ces Persans les assiègent
    Des quatre côtés à la fois"

    Citation d'Ehmedé Khani (1650-1706), prophète du nationalisme kurde, est l'auteur du Roméo et Juliette kurde, Memozîn. Dans l'introduction à cette œuvre de 2700 vers, le poète s'étonne que les Kurdes n'aient pas encore un Etat les unissant tous alors qu'il les juge infiniment supérieurs aux peuples qui les dominent.

  • Excellente analyse, et merci à Joelle Fiss d'avoir ouvert son blog à ce commentaire fort intéressant.

  • "Au cours de ma vie, j’ai défendu toutes les causes sociales, humanistes et progressistes".

    Sacrée prétention!

  • N’empêche que je le fait sans prétention...

    Bien à vous

Les commentaires sont fermés.